share
Version imprimable

Current Size: 100%

Actualités

Investissements majeurs pour le service d’imagerie du site d’Etampes

Le service d’imagerie du site d’Etampes fait peau neuve cet automne 2021 avec l’ouverture au public de l’accès à 3 nouveaux équipements très performants, tant pour la qualité des images que pour l’ergonomie, au bénéfice des patients comme des professionnels.

Ainsi, le nouveau scanner du site d’Etampes, jumeau du scanner du site de Dourdan installé au printemps dernier, a accueilli ses premiers patients le mercredi 28 septembre dernier. Installé dans un environnement rénové, sa technologie permet d'améliorer la sécurité des examens scanographiques, la qualité des images et l'ergonomie.

En termes de radioprotection, un filtre en étain permet de réduire la dose délivrée tout en préservant la qualité image. D’autres outils de gestion et de réduction de la dose de rayonnements délivrée au patient permettent d’améliorer l’exploration des zones anatomiques porteuses, notamment, de prothèses métalliques en réduisant les artéfacts de manière significative.

Concernant la sécurité, une caméra intégrée au statif permet une visualisation du tunnel et de surveiller les mouvements du patient durant son examen.

La résolution du détecteur améliore la qualité des images. En post-traitement, plusieurs logiciels permettent des reconstructions rapides et surtout reproductibles (utiles dans les suivis). Les examens vasculaires, denta-scanners, coloscopies virtuelles viennent compléter les études plus classiques avec des outils plus performants.

Pour ce qui est de l’ergonomie, une tablette tactile haute résolution donne une liberté totale sur la façon de travailler des manipulateurs en électroradiologie médicale. Ils peuvent ainsi  vérifier les informations du patient en direct, préparer le protocole directement sur la tablette pour rester le plus longtemps possible avec le patient. Comme les images sont envoyées du scanner à la tablette, les professionnels peuvent revenir près du patient sitôt l’examen réalisé et y rester pendant la prévisualisation des images. Une télécommande permet également aux manipulateurs en électroradiologie médicale de positionner le patient de n’importe où dans la salle d’examen.

Un bloc « Halo » avec éclairage d’ambiance apporte au patient un bien-être et l’aide à respecter les temps d’apnée.

L'automatisation du flux de travail réduit les étapes répétitives et des protocoles standardisés fluidifient la prise en charge des patients, libérant plus rapidement les manipulateurs en électroradiologie médicale, et en réduisant la durée des examens, ce qui est notamment utile pour les enfants ou les personnes agitées.

La possibilité d'agrandir le champ d'exploration permet de réaliser des examens pour les patients obèses ou polytraumatisés, sans devoir les mobiliser.

 

En parallèle, depuis quelques semaines, la salle d’imagerie conventionnelle a également été rénovée et les équipements sont passés sur une technologie « capteur-plan. »

La nouvelle table de radiologie installée est plus adaptée à une prise en charge ergonomique du patient : sa hauteur basse, à 48 cm du sol, facilite les transferts de patients et est moins intimidante en pédiatrie.

Ses fonctions sont plus automatisées avec deux positions de transfert patient présélectionnées qui permettent des transferts plus faciles et plus rapides.

L’utilisation de cette table est plus sécurisée avec, par exemple, des « joysticks » de commande de mouvements qui ne réagissent qu’au contact humain, ce qui limite le risque d’incident.

Les nouvelles fonctionnalités de la table améliorent également la radioprotection et permettent globalement une réduction de la dose patient.

Enfin, le CHSE a également fait l’acquisition d’un nouvel appareil mobile d’imagerie, pour les radios au lit du patient, qui permet :

  • d’abandonner les cassettes radio lourdes au profit de 2 détecteurs capteur plan wifi (grand format pour les adultes, ou petit format pour la néonatalogie) pouvant stocker jusqu’à 100 expositions d’affilée,
  • un traitement spécifique des images pulmonaires (rehaussement de contraste et réduction du bruit sans augmenter la dose) pour les contrôles de sondes (patients de réanimation) pour une meilleure qualité d’image,
  • une plus grande mobilité et une meilleure ergonomie. 

 

Au total, c’est plus de 1,15 million d’euros d’équipements et de travaux qui ont été investis pour le service d’imagerie, site d’Etampes, cette année, et un total de plus de 1,7 million d’euros pour l’imagerie du CHSE sur ses deux sites en 2021, ce qui confirme la volonté de l’établissement de proposer un plateau technique performant à l’ensemble de la population du sud Essonne et en appui des services d’hospitalisation des deux sites.

 

ð  Pour prendre RDV en imagerie:

  • 01 60 81 58 82, site de Dourdan.
  • 01 60 80 79 47, site d'Etampes.